dimanche 15 juin 2014 à 16h

Assemblée populaire Sauvons le TALP menacé d'expulsion

Le TALP est menacé d'expulsion! En effet, ce mercredi 11 juin au matin, un huissier s'est présenté au TALP, porteur d'une «sommation - mise en demeure» (sic) selon laquelle la Ville nous demande de dégager les lieux pour ce dimanche 15 juin, faute de quoi les foudres de la «justice» nous tomberons sur la tête (texte reproduit plus bas)!

Or, la veille, et ceci explique sans doute cela, la Ville a distribué un toute-boîtes invitant les habitants à une «réunion de concertation du projet» sur «l'avenir de la place de l'Yser», qui aura lieu lundi 16 juin à 19h au Pavillon de Flore (Trianon, rue Surlet 20).

La Ville a donc décidé de mettre le paquet, tout en ayant, d'une certaine manière, répondu à une partie de nos revendications. Mais au prix de nous écarter d'office? Cela, nous ne l'acceptons pas! Non seulement nous réagirons devant les tribunaux si nécessaire, mais nous entamons un marathon de réactions qui ira en culminant de jour en jour.

Par conséquent, l'assemblée du TALP de ce mercredi a décidé de mobiliser aussi largement que possible pour deux échéances dont vous trouverez les détails dans le tract ci-dessous. Partagez, diffusez, copiez-collez, imprimez et diffusez ce tract! Toute proposition est la bienvenue pour nous aider, usez de notre adresse mail ou passez nous voir. Enfin, une version pdf téléchargeable sera aussi sur le site. De notre action collective dépendra l'avenir du TALP!

IL Y AURA UNE ASSEMBLÉE TOUS LES JOURS À 18H POUR SUIVRE LE DOSSIER ET PREPARER LES DEUX ECHEANCES. BIENVENUES A QUI SOUHAITE Y PARTICIPER. DE PLUS, NOUS MAINTENONS NOTRE AGENDA EN COURS!

Source : message reçu le 12 juin 13h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;