jeudi 9 octobre 2014 à 17h30

Table ronde Jeux et littérature

Dans le cadre de la fureur de lire.

La littérature et le jeu vidéo : deux domaines aux antipodes l'un de l'autre ? C'est ce que pourrait laisser penser le conflit de légitimité qui oppose ces deux médias dans l'imaginaire collectif : le livre, symbole même de la culture, aurait peu en commun avec le jeu, souvent stigmatisé. Pourtant, dans les faits, les échanges entre ces deux domaines sont aussi fréquents que féconds. D'une part, la culture livresque constitue une influence essentielle du jeu vidéo sur le plan narratif, et l'objet-livre est un motif encore très régulièrement mobilisé par ce médium, que ce soit au sein des œuvres (comme dans la série des "The Elder Scrolls") ou sous forme de complément ludique extérieur au jeu (comme dans les récents "Wonderbook" et "Ni no Kuni"). D'autre part, le jeu vidéo n'est pas sans effet sur l'évolution du format livresque (en témoignent les phénomènes de "gamification" des ebooks ou des "livres augmentés") et constitue une thématique riche dont la littérature est aujourd'hui en train de s'emparer.
Ces influences réciproques entre livre et jeu vidéo seront abordées lors d'une table-ronde animée par Björn-Olav Dozo (premier logisticien de recherche et maître de conférences à l'Université de Liège) et lors de laquelle communiqueront deux intervenants:
- Bruno Dupont est assistant en littérature allemande à l'Université de Liège et prépare actuellement un doctorat sur la représentation de l'ordinateur dans la littérature allemande du tournant du millénaire. Il travaille sur les thèmes du jeu vidéo comme phénomène culturel et procédé narratif, sur les liens entre littérature et cyberspace, et sur les mises en scène des nouvelles technologies et nouveaux médias dans la littérature.
- Fanny Barnabé est doctorante en Langues et lettres à l'Université de Liège. Diplômée en langues et littératures françaises et romanes, elle a réalisé son mémoire sur le thème de la narration vidéoludique. Actuellement, elle poursuit son doctorat sur les différents modes de réappropriation et de détournement du jeu vidéo par les joueurs, qu'elle étudie à travers quatre pratiques spécifiques : l'écriture de "fanfictions", la réalisation de "machinimas", le "modding" et le "speedrun".

Source : http://liege.pointculture.be/agenda/evenement
Source : message reçu le 9 septembre 16h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;