thème : Action Organisé par :

mercredi 9 septembre 2015 à 11h

Action par le réseau verviétois de lutte contre les attaques faites au Droit du Chômage !

« Si vous n'avez rien à vous reprocher, vous n'avez rien à craindre »

Allez, c'est parti, pour une rentrée chaude, sur les questions d'attaque contre les droits au chômage. En tout cas, ça démarre à Verviers, le 9 septembre dès 11h du matin ! A l'initiative d'un réseau local très large, le même qui, dans cette région, avait assuré magnifiquement l'action « On rentre chez nous » du 25 février …
http://www.stop632.be/news-posts/25-fevrier-nous-sommes-les-35-000-verviers/

Cible: les nouvelles visites domiciliaires !

Rappel: A notre assemblée de fin juin, nous avions décidé de mettre en standby notre réseau en tant que tel du moins jusqu'à ce que soient soumises au vote parlementaire les propositions Ecolo, PTB ou PS d'abrogation de l'Article 63§2, et d'ici là, de soutenir toutes les initiatives prises dans différentes villes pour combattre toute attaque contre les DROITS au Chômage, du moment qu'elles soient organisées par l'un ou l'autre des signataires de notre appel.

L'objectif sera de profiter à moyen terme de ces mobilisations « locales », que nous espérons multiples et nombreuses, pour construire entre ces signataires davantage de lien, et à terme, qui sait, relancer un réseau de lutte large mais surtout plus solide, avec davantage d'assises de fond.

La première initiative nous vient donc de Verviers. Nous vous convions tous et toutes à vous y rendre pour la soutenir et du coup rencontrer en chair et en os, sur leur terrain, les acteurs locaux en lutte sur ces questions. La cible du jour : les visites domiciliaires ! Le rdv: 11 septembre à 11h, Place du Marché à Verviers !

TracAction-

Source : http://www.stop632.be/evenement/action-par-le...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;