thème : Réflexion Organisé par :

mercredi 30 septembre 2015 à 19h

Débat Capitalisme et immigration, quelle alternative à l’Europe-Forteresse ?

Meeting_liege_migration

Avec :

  • Pietro Tosi, collaborateur du Comité des travailleurs avec ou sans papiers de la CSC Bruxelles Hal Vilvorde.
  • Des militants de la Voix des Sans papiers de Liège (VSP)

Vous disposez d'un compte en banque avec 1 million d'euros ? Vous souhaitez investir dans une société en Europe? Dans ce cas, les gouvernements européens vous accueillent sans problème comme un immigré de grande valeur. Pas besoin de risquer votre vie en traversant la Méditerranée en bateau de fortune, ou de passer des mois à Calais dans des conditions de famine avant d'embarquer, caché, dans un camion ou un train. L'histoire est bien différente pour la majorité de ceux qui fuient la guerre, la dictature et la misère au Moyen-Orient ou encore en Afrique.

La crise économique profonde du capitalisme, les politiques néocoloniales et les interventions militaires impérialistes ont créé une instabilité politique, ont alimenté la violence religieuse sectaire et ont disloqué les économies des pays touchés. Un nombre grandissant ne voit plus d'autre issue que de prendre le risque de tenter une périlleuse traversée de la Méditerranée. Mais même si l'Europe n'est concernée que par une infime minorité des réfugiés à travers le monde, la politique d'asile de l'Union Européenne repose sur la criminalisation des réfugiés et la militarisation de ses frontières.

Nous avons bien plus en commun avec les travailleurs d'Asie ou d'Afrique qu'avec les rapaces capitalistes des multinationales. Dire que les moyens manquent pour offrir un bon avenir et de bonnes conditions de vie à la population - quelle que soit son origine - est un mensonge. Ce qui se produit dans les faits, c'est que les gros actionnaires et grands patrons pillent les caisses de la collectivité, la richesse créée par notre travail à la sueur de notre front, pour ne laisser que des miettes tout en proclamant les poches et la bouche pleines ''attention, les immigrés veulent vous voler ce qui reste !'' Comme le dit le slogan : ''le problème, c'est le banquier, pas l'immigré'' !

La seule issue de sortie réaliste de la crise des réfugiés est une lutte unitaire de tous les travailleurs, indépendamment de leurs origines, genres ou encore orientations sexuelles, pour arracher les leviers de l'économie des mains de l'élite capitaliste et disposer ainsi des moyens nécessaires pour mettre fin aux guerres, à la misère, à la destruction de l'environnement,…

Source : http://www.gauche.be/events/liege-debat-capit...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;