vendredi 5 février 2016 à 20h30

concert soirée label le saule avec borja flames et antoine loyer

Pour la troisième fois, l'An Vert a le plaisir de mettre à l'honneur le label Le Saulele-saule

Borja Flames

_ _ _n

Peut-être connaissez-vous June et Jim, duo dont on aime le chic pour ré-observer la chanson française par le prisme de musiques rituelles de provenances diverses (apprises-désapprises et rêvassées, re-projetées à la façon d'ombres portées plutôt que simplement recrachées) et dont il est la face barbue, la présence toute d'orage à venir, de broussaille et de fumée, pendant taciturne de sa compagne Marion Cousin (chanteuse battant le souvenir des sorcières du bocage ou des marionnettes de Maeterlinck, en un simple mouvement de main).

Borja Flames aime Moondog, les musiques primitives, Arthur Russell, il s'intéresse aux expériences, aux investigations, aux laboratoires. Des influences précitées, Borja Flames prélève motifs aimables et torsions, ludisme concentré, sens de l'évènement miniature et retient ça, sans doute le plus important: l'art toujours menacé mais toujours victorieux de rendre tout à fait lisible les réseaux les plus frénétiques d'entrelacs et d'informations.

Borja Flames - Nacer Blanco #1 from Borja Flames on Vimeo.

Borja Flames (« Acumulación », 2016) from Rockdelux on Vimeo.

Renaud Cousin : Percussions / Balafon / Poste radio / Perceuse / Choeurs

Marc Meliá : Claviers / Percussion / Choeurs

Marion Cousin : Synthétiseur / Percussions / Choeurs

Borja Flames : Voix / Guitare électrique / Violimba

Antoine Loyer

aloyer

Hors la métrique, hors la rime, Antoine Loyer bouleverse les formes, les structures, se passe le plus souvent des répétitions, se manifeste dans un patois à énigmes, recréé une ponctuation ordonnée d'étoiles, d'espaces, de croix, de tirets, parenthèses, apostrophes qui prennent valeur de mots et identité visuelle, il traduit de français à français.

Mais ce qui surprend entre les lignes de ces provocations linguistiques qui n'ont d'insolence que leur loyauté, c'est la tendresse bégayée, l'intense épure et la précise jeunesse, amoureux et noble aplomb sans apitoiement, comme au delà d'une vie assimilée, déjà longue, redistribuée, neuve…

<a href="http://antoineloyer.bandcamp.com/album/chant-de-recrutement"&gt;Chant de recrutement by Antoine Loyer</a>

Concert : 20h30

Paf : 7€

Source : message reçu le 25 janvier 22h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;