lundi 12 septembre 2016 à 20h

LCD Belgique, Banque mondiale : Faux-semblants, vrais dégâts

Rencontre avec Virginie Pissoort (SOS Faim) et Rémi Vilain (CADTM)
Lundi contre la dette : Belgique, Banque mondiale : Faux-semblants, vrais dégâts
Rendez-vous à 20h le lundi 12 septembre à l'Aquilone (Boulevard Saucy, 25 - Liège)

Dans la poursuite de son combat pour la promotion de l'agriculture familiale durable comme outil de développement, SOS Faim a décidé d'interpeller cette année la Belgique sur sa participation à la Banque Mondiale (BM). La BM est le premier destinataire de la coopération au développement (130 millions € par an), mais cette institution privilégie largement l'agrobusiness, alors que la Belgique s'est engagée à soutenir l'agriculture familiale. SOS Faim dénonce cette incohérence dans sa campagne 'Tous trompés' (http://www.toustrompes.be/accueil/ ). Venez en apprendre davantage sur des cas concrets de financement de la BM dans le secteur agricole, les relations entre la Belgique et la BM, mais aussi déjà les premiers résultats de notre campagne de mobilisation « Tous trompés ».

Par ailleurs, depuis la seconde moitié des années 2000, la Banque mondiale œuvre en faveur d'une « nouvelle révolution verte » (http://www.cadtm.org/La-nouvelle-revolution-verte-en) en Afrique subsaharienne. Si la dette extérieure est évidemment une porte d'entrée pour la Banque mondiale, la dette privée - celle des paysan.ne.s - devient également un moteur de cette politique de l'agrobusiness.

Pour en savoir plus sur :
- la campagne « Tous trompés » : http://www.toustrompes.be/accueil/
- La « nouvelle révolution verte » : http://www.cadtm.org/Nouvelle-Revolution-Verte

Facebook : https://www.facebook.com/events/165904033816335/

Source : message reçu le 23 août 10h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;