samedi 15 octobre 2016 à 15h

Débat Nature et culture : un divorce irrémédiable ?

Par Alexandre Galand.

Depuis quelques siècles en Occident, l'homme a construit un nouveau rapport à son environnement, en considérant ce dernier comme un décor extérieur qu'on peut tour à tour admirer, utiliser et gérer comme une entité autonome. Ce mode d'existence qui établit une nette division entre les affaires de la culture et celles de la nature est inédit si on considère l'ensemble des peuples à l'échelle de l'histoire humaine. L'anthropologue Philippe Descola a recensé et étudié ces différentes manières qu'a l'homme de se situer par rapport à la nature et aux "non humains". Ces "ontologies" (l'animisme, le totémisme, l'analogisme et le naturalisme) offrent une grille d'analyse susceptible d'améliorer notre compréhension du monde, de ses images, de ses politiques et de ses écologies.

Alexandre Galand est né en 1979 et vit à Liège. Docteur en Histoire, Art et Archéologie, il se passionne pour les rapports qu'entretiennent arts et nature, pour l'histoire et l'actualité de l'anthropocène, pour le cinéma documentaire, et pour le field recording. Il enseigne des choses à de jeunes adultes et voudrait faire preuve de "pessimisme organisé" face aux catastrophes du 21e siècle. Il a publié un ouvrage de synthèse sur la pratique du field recording aux éditions "Le mot et le reste".

Source : http://liege.pointculture.be/agenda/nature-et
Source : message reçu le 23 septembre 14h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;