thème : Réflexion Organisé par :

mercredi 23 novembre 2016 à 14h

Rencontre-Débat Sortir l'avortement du codé pénal

« Un délit contre l'ordre des familles et la moralité publique »

Non, cette phrase n'est pas extraite d'un catéchisme médiéval mais bien du Code pénal belge, en 2016.
Et le délit en question vise l'avortement, au même titre que l'attentat à la pudeur et le viol, la prostitution, l'outrage public aux bonnes moeurs, l'adultère et la bigamie.
Face aux attaques répétées menées contre le droit des femmes à décider de poursuivre ou non une grossesse, une évidence s'impose :
nous devons Sortir l'avortement du code pénal
#IVGHorsDuCodePenal

RENCONTRE-DÉBAT
Le mercredi 23 novembre 2016 de 14h à 17h

Introduction: «Code pénal et santé publique»:
Sylvie Lausberg, directrice Étude & Stratégie CAL
Prises de parole politiques: Christine Defraigne, présidente du Sénat
Isabelle Simonis, ministre des Droits des femmes et de l'Égalité des chances de la FWB

GRANDS TÉMOINS
Jeanne Vercheval-Vervoort
militante féministe fondatrice des «Marie Mineur»
Dominique Dauby
secrétaire générale des Femmes Prévoyantes Socialistes de Liège

TABLE RONDE
«Pourquoi et comment soutenir le changement législatif?
Pourquoi et comment (re)mobiliser les actrices et acteurs de terrain et les citoyen-ne-s?»
Claudine Mouvet
directrice du planning familial Louise Michel-Liège
Chloé Collette
assistante sociale au centre de planning familial Infor Femmes-Liège
Corinne Boüüaert
médecin et chargée de cours au département de médecine générale ULg
Yannick Manigart
gynécologue - obstétricien, CETIM Planning CHU Saint-Pierre, Bruxelles
Jean-Louis Gilissen
avocat au barreau de Liège

La séance sera suivie du verre de l'amitié. Accès gratuit
Réservation indispensable via ce formulaire d'inscription en ligne

Source : message reçu le 25 octobre 15h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;