thème : Réflexion Organisé par :

vendredi 16 juin 2017 à 18h

Rencontre-débat Durbuy, un nouveau disneyland de la nature?

Durbuy, un nouveau disneyland de la nature?

16 juin à18 h 00 min - 22 h 30 min

Il y a quelques mois, un nouvel opérateur est arrivé à Durbuy. C'est un milliardaire bien connu du nord du pays qui a décidé de jeter son dévolu sur la commune. Pour atteindre ses objectifs, il met en avant la création de plusieurs centaines d'emplois. Et ça passe …. autant du côté des élus que de celui des citoyens.

Il a donc acheté 300 ha de bois et prés dont 120 ha communaux, une ferme, un hôtel et quelques commerces dans la vieille ville et d'autres terrains privés. Sur sa liste figure encore, un petit parc dédié aux topiaires et le domaine de Hottemme. D'autres bruits difficilement vérifiables courent concernant d'autres biens.

Son projet, c'est une méga-plaine de jeux, des parcours accrobatiques, des ballades en kayaks, la construction de 500 logements dans la forêt, des restaurants et des logements haut-de-gamme. Le tout pour un investissement total de 50.000.000 €. Son but affiché est de créer le plus grand parc d'attractions nature/aventure d'Europe. Durbuy se transformerait en un Disneyland du tourisme vert.

Tout le monde n'est pas d'accord. Né l'année passée, le collectif SOS DURBUY s'oppose à ce projet ressenti comme comme une injure à la culture et au patrimoine local qui priverait à terme la population de la liberté de décider de son avenir.

C'est pourquoi SOS DURBUY exige l'arrêt des transactions avec Marc Coucke en attendant une étude d'incidences (économique, environnementale et sociale) concernant ce projet et un référendum confirmant ou infirmant les choix actuels soient mis sur pied. Pour y parvenir, le collectif veut sensibiliser l'ensemble de la population durbuysienne mais aussi celles des communes voisines et à vérifier la légalité des actes posés par les différents acteurs.

Vendredi 16 juin, nous accueillons des membres de SOS DURBUY pour causer Marc Coucke , disneysation du monde mais aussi et surtout de solidarités ville/campagne, luttes collectives et résistances rurales.

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;