thème : Réflexion Organisé par :

mercredi 10 janvier 2018 à 19h

23e Mercredi Hors Emploi “Forem : dernière convocation !?”

18h ouverture des portes et auberge espagnole

19h00 : Lecture de "La dernière convocation" de Christine Vanacker (Ed. Cactus Inébranlable)

par Lara Persain et Catherine Wilkin (Compagnie Paulette Godart/ Liège)

19h30 : Atelier d'écriture, animé par Caroline Martin et Olivier Thonus

En 2002, inspiré par les blairistes au pouvoir en Angleterre et par leur "3e voie", celle qui enterrera le socialisme européen, Frank VandenBroucke, jeune leader et ministre socialiste flamand, instaure chez nous l'Etat Social Actif. En 2004 - il y aura bientôt 14 ans- commencent alors sous l'égide de l'Onem les contrôles ACRE: activation du comportement de recherche d'emploi ! Depuis, ces contrôles ont mis dans la misère des milliers et des milliers d'exclus. En 2016, le Forem reprend en Wallonie l'exercice de la sale besogne jusque-là exercée par l'ONEM, celle qui vise à nous soumettre toutes et tous à l'injonction du "travail obligatoire". Plus que jamais, la sécurité sociale, censée nous libérer du joug capitaliste, est utilisée pour nous faire plier au service des acheteurs de main d'œuvre.

En 2017, Christine Vanacker, auteure de nombreux livres et créatrice d'émissions radiophoniques (comme "Par Ouï-dire"/ RTBF), animatrice de l'association et du site Les Grands Lunaires (https://www.lesgrandslunaires.org/livres/la-d… ), écrit une lettre au Forem pour expliquer pourquoi elle ne se présentera plus à ces contrôles humiliants et stériles. Elle renonce volontairement à des "droits " dont elle n'accepte plus de subir l'inique contre-partie.

Un éditeur bien informé s'empare alors de ce texte et en fait un tout petit livre de poche (http://www.lesoir.be/114292/article/2017-09-1… ).

Mercredi 10 janvier, dès 19h, Lara Persain et Catherine Wilkin, brillantes comédiennes de la Compagnie Paulette Godard, nous feront le très généreux cadeau d'une lecture intégrale de cette lettre.

Et après…, on fait quoi de ces contrôles ? On les combat ? bien sûr ! Mais en attendant ? on les contourne, on les sabote, on les fuit, on les détourne, on en fait de l'absurdie, on les "réussit" à coups de trucs et astuces ? Une fois n'est pas coutume, on ne vous proposera pas vraiment d'en débattre (si ce n'est informellement), mais plutôt d'écrire à votre tour, seul ou groupe, sur ce que vous inspirent ces stratégies d'exclusion qui empirent. Et tous ces textes, on décidera de les affiner, de les publier, de les envoyer à qui de droit… A débattre ensemble.

Un atelier animé par Olivier Thonus, animateur d'écrits durs, misonéiste asocial, retiré en fonds de Gaume, et qui en matière de chômage sait de quoi on parle, et par sa complice liégeoise, Caroline Martin, qui elle a connu le chômage sous ces deux facettes, celle de la contrôlée-harcelée-accompagnée et celle de l'accompagnatrice chargée de faire du chiffre.

Car vous, vous en pensez quoi, vous, de ces contrôles ? Et si c'était votre dernière convocation à vous-aussi, qu'auriez-vous à leur dire, aux travailleurs du Forem qui contrôlent et sanctionnent, à la direction, au Ministre de l'Emploi et du Travail, aux responsables syndicaux qui participent à la co-gestion du Forem, ou à qui d'autre… ? Et si vous étiez un contrôleur-évaluateur ou une contrôleuse-évaluatrice, vous écririez quoi à propos de votre boulot ? Vous lui diriez quoi à cette chômeuse que vous allez exclure ou qui vous a fait un brillant dossier, digne d'une première de classe ?…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;