vendredi 28 mars 2014 à 18h

Concert et rencontre Le Créahm & Alan Courtis

Depuis 1979, le Créahm de Liège développe la créativité chez les personnes handicapées mentales à travers des ateliers artistiques divers comme l'art plastique, la danse, la musique ou le théâtre, aide à la promotion de leurs talents au niveau national et international et souligne un rapport sociétal en défendant, par leurs démarches, le droit à la différence.

En 2010, des musiciens du Créahm ont poussé la porte de la Médiathèque pour rencontrer Alan Courtis, un musicien argentin ancien membre des Reynols, un groupe dont la particularité était Miguel Tomasin leur leader, chanteur, batteur et gourou d'une secte sans adeptes, atteint du syndrome de Down.

Entre 1993 et 2002, le groupe sortit 38 albums investis d'une liberté totale de création et croisera le chemin de membres de Sonic Youth ou Acid Mothers Temple pour ne citer qu'eux.

Aujourd'hui, Alan Courtis n'a rien perdu de sa liberté d'expression et partage son quotidien entre des projets artistiques, multipliant les collaborations et son travail d'animateur musical avec des personnes handicapées à Buenos Aires.

En 2010, c'était une rencontre d'un soir agrémentée d'une improvisation entre musiciens et c'est, sans doute, parce que ce fut autant magique que furtif que cet aventurier du son et de la différence fit une demande pour réitérer l'expérience.

Cette fois, le Créahm propose de laisser plus de temps à la rencontre et d'élargir les horizons.

Alan Courtis passera deux jours dans les locaux du Créahm en compagnie de Samuel Cariaux, Julien Pirlot, Vincent Becker, Anne Gemine, Joël Schaeken et Alain Meert pour un processus de travail improvisé qui impliquera les ateliers "musique et danse".

Tous ensemble, ils feront un retour sur cette expérience sur la scène du PointCulture.

Dessin de Philippe Langen du Créahm

Source : http://pointculture.be/agenda/evenement/le-cr
Source : message reçu le 11 mars 12h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;