lundi 12 novembre 2018 à 19h

Ciné-Débat LCD : « BNP Paribas »

Pour ce nouveau Lundi contre la dette (LCD), nous vous proposons un ciné-débat sur le documentaire « BNP Paribas - Dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne ». La projection sera suivie d'une discussion ouverte.

Retrouvons-nous à partir de 19h à l'Aquilone, Boulevard Saucy, 25 à Liège ce lundi 12 novembre.

Diffusé sur France 3 le 4 octobre 2018, ce documentaire d'une durée de 86 minutes réalisé par Xavier Harel et Thomas Lafarge revient sur l'évolution de l'actuelle plus grande banque européenne depuis 1970 à nos jours, la BNP Paribas.

Synopsis : BNP Paribas accompagne la vie des Français depuis les années 1960 et compte 29 000 salarié-e-s sur le territoire français, 1900 agences bancaires et 7 millions de clients. Son histoire est intimement liée à l'histoire politique de ces trente dernières années. BNP Paribas est aujourd'hui un mastodonte financier, à la manière d'un Goldman Sachs, plus puissant que les Etats. Elle incarne, à elle seule, le pouvoir sur l'économie mondiale des hyper-structures bancaires. Comment la banque BNP Paribas a-t-elle pris un tel pouvoir ? Et comment est-elle devenue intouchable ? S'appuyant sur de nombreux témoignages d'anciens de la banque et d'acteurs économiques et politiques de premier plan, Xavier Harel et Thomas Lafarge retracent l'histoire de la banque la plus puissante d'Europe.

La projection sera suivie d'une discussion ouverte et sera notamment l'occasion de revenir sur la question de la dette grecque, de la séparation des banques de dépôt et d'investissement, de l'enjeu d'une socialisation du secteur bancaire, de l'évasion fiscale organisée, des collusions d'intérêts entre les sphères financière et politique, etc.

Source : http://www.cadtm.org/LCD-Cine-Debat-BNP-Parib…
Source : message reçu le 19 octobre 12h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;