vendredi 23 novembre 2018 à 20h30

Concerts Payne + Burger & Tortilla

Il faudra un jour ériger une statue en l'honneur de Maxime Lê Hùng, (entre autres) fondateur du label indépendant bruxellois Matamore.
Elle trônera en plein milieu de la Grand Place, au vu de tous, et il détestera ça.
On s'en fout, on le fera quand même pour être certain de ne pas oublier cet artiste / défricheur à qui l'on doit quelques belles découvertes
(V.O., Patton, Raymondo, Half Asleep, Some Tweetlove, …).
On ressent comme un arrière-goût d'acte manqué ; on aurait souhaité rencontrer plus souvent ce gars à l'humilité et au cœur d'or… A présent, le voilà parti… Rassurez-vous, c'est pour « raisons professionnelles ». Mais sans lui, que deviendront le label Matamore, les groupes sur lesquels il veillait affectueusement ? Que deviendrons-nous ?
La veille de son départ, nous avons échangé quelques courriels d'usage… Je lui proposais une interview / bilan (il a décliné, mais je ne désespère pas…).

Lui me suggérait d'écouter attentivement sa (toute) dernière production. Ca s'appelle Payne et, m'a-t-il prétendu, leur musique est aussi belle que délicate…
Je savais que je pouvais lui faire confiance !
Juste avant de s'en aller à l'autre bout du Monde (ok, j'exagère peut-être un peu), il m'a posté l'album du groupe, SON exemplaire car il n'en n'avait plus d'autres chez lui…
Maxime est un gars généreux…

Au fait, Payne, c'est l'artiste multifonctionnelle Joanna Lorho (piano / voix), soutenue principalement par le violoncelle omniprésent de Corentin Dellicour.
J'ai donc écouté les sept chansons de « Someone Is Missing » (un titre on ne peut mieux choisi!).
Sept petites perles d'une beauté crépusculaire, enfilées sur une petite demi-heure de temps.
Sept moments intimes et mélanchodieux qui nous rappellent un peu les disques que le label 4AD publiait dans les eighties, ou les albums que cette chère Anohni « Antony » Hegarty « Johnsons » nous offre trop rarement.
Maxime ne nous avait (évidemment) pas menti…

Joseph « YT » Boulier

https://soundcloud.com/wearepayne

En Première partie :
Burger & Tortilla

Duo intimiste, Burger & Tortilla mêlent douceur et sensibilité au fil de compositions aux sonorités folk et d'Amérique latine.
En anglais ou en espagnol, la voix se fait tour à tour caressante, posée sur des arpèges délicats, puis plus enveloppante, enracinée dans des accords plus rythmés, toujours dans la sobriété.
Un duo bariolé, tout en complicité et en sourires. Leur désir est de vous toucher droit au cœur…

A l'orée 2016, Isabel (Tortilla) et Emerson (Burger) laissent derrière eux la revue du Trocadéro de Liège dans laquelle Isabel chante depuis 6 années et le groupe Pestifer (2 albums sur label ; 3 tournées en Europe) où Emerson compose et assure la guitare, pour se consacrer à un nouveau projet acoustique.
"Burger & Tortilla" est né.

Ils matérialise leur complicité dans une forme folk teintée des couleurs d'Amérique latine, guitare espagnole oblige.
Avec une guitare nourrie des rythmes d'Abel Fleury autant que de Merle Travis et une voix au confluent d'Anneke Van Giersbergen et Luz Casal, les connaisseurs y reconnaîtront leur goût pour le jazz et les comédies musicales, imprimé jusque dans leurs costumes…
Comme si le Chapelier de Lewis Caroll campait dans l'atelier de la Casa Azul.
Facebook
Reverbnation

20h30 - 8€ / 5 €(étudiants)

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;