thème : Réflexion Organisé par :

lundi 11 février 2019 à 19h

LCD : Grève féministe du 8 mars - Pourquoi et comment se mobiliser ?

Le 8 mars est souvent associé a une journée où l'on célèbre et revendique "les droits des femmes", ou même une journée où profiter d'offres alléchantes sur de nombreux produits de consommation "féminins".

Le CADTM, comme d'innombrables autres organisations, collectifs et militant.e.s considèrent plutôt ce 8 mars comme une journée de lutte. Une journée de lutte contre le sexisme, le patriarcat, les stéréotypes profondément ancrés dans nos quotidiens. Non seulement ces fameux "droits" sont loin d'être acquis, mais force est de constater que les inégalités rampantes persistent.

Le patriarcat et le capitalisme se renforcent l'un l'autre pour affirmer l'oppression des femmes. Un élément central de l'exploitation des femmes est le travail. Le travail domestique - gratuit et invisible - ainsi que le travail salarié précaire sont des piliers sur lesquels reposent la reproduction du capitalisme, du patriarcat, de la vie et des rapports sociaux inégalitaires.

Dans un contexte d'austérité, les femmes comblent quotidiennement les trous grandissants dans les services sociaux. "Quand les femmes s'arrêtent, le monde s'arrête" : tel est le défi à relever ce 8 mars.

Venez rencontrer des militantes engagées dans les mobilisations pour la grève totale des femmes pour en savoir plus sur les préparatifs et mobilisations en Belgique !

Infos pratiques :
- Le lundi 11 février à partir de 19H
- A l'Aquilone, Boulevard Saucy 25, Liège

Fbk : https://www.facebook.com/events/3855321886879…

Dans la foulée de ce LCD, le CADTM organise également un week-end d'autoformation sur les enjeux féministes (sur inscription) les 16 et 17 février prochain.

Source : http://www.cadtm.org/LCD-Greve-feministe-du-8…
Source : message reçu le 24 janvier 11h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;