jeudi 23 mai 2019 à 9h

Conférences L’effondrement de notre société industrielle, une opportunité pour agir ?

Dérèglement climatique, vulnérabilité du système financier, chute de la biodiversité, raréfaction des ressources, etc., la théorie d'un effondrement possible de notre civilisation gagne en ampleur.

Mais qu'entend-on exactement par effondrement ? Où en sommes-nous aujourd'hui ? Cette menace constitue-t-elle un ressort pour agir politiquement, collectivement, individuellement ou au contraire génère-t-elle résignation fataliste, déni et inaction ?

Cette journée d'étude souhaite faire la lumière sur cette thématique en proposant des points de vue diversifiés sur le sujet.

Au programme

En matinée de 9h à 12h15 :
Comprendre et critiquer la notion d'effondrement

Les risques systémiques auxquels notre civilisation peut être confrontée : en quoi la prise de conscience est-elle nécessaire pour préparer et organiser un déclin ? par Vincent Mignerot, chercheur indépendant et président de l'association Adrastia

Critique de la notion d'effondrement : quels problèmes génère une telle théorie des risques ? par Elisabeth Lagasse, doctorante en sociologie

L'après-midi de 13h30 à 16h30 :
Agir : que faire face à ces risques ?

Capitalocène/anthropocène/industriocène/catastrophisme éclairé : comment s'y retrouver parmi tous ces concepts ? Quelles conséquences l'appréhension de ces différents concepts entraine-t-elle en matière d'action ? par Vincent Mignerot

Que faire ? Gouvernement, écologie et politique par Pierre Ozer, climatologue et chargé de recherche au Département des Sciences et Gestion de l'Environnement à l'ULiège et François Thoreau, chercheur au Spiral de l'ULiège

Approche luttes sociales/résistance, par Elisabeth Lagasse

PAF :
10€ avec sandwich
5€ sans sandwich

Réservations indispensables :
reservexation@citemiexroir.be
04 230 70 50

Source : message reçu le 9 avril 11h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;