jeudi 23 mai 2019 à 20h

Théâtre Maison Renard

Bertrand en est convaincu : la fin du monde, c'est pour demain. Entre le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles, la menace nucléaire et l'épuisement des ressources, il ne faudra pas attendre 2050 pour que tout s'effondre. Heureusement son entreprise détient LA solution. Ce soir, il vous présente la B.A.D. (Base autonome durable) du théâtre dans lequel vous vous trouvez. La seule alternative pour vous sauver de la catastrophe à venir, du moins, si vous en avez les moyens.

Aussi drôle que cynique, Maison Renard est un spectacle entièrement réalisé avec des données issues du monde scientifique. Doit- on vraiment craindre un effondrement de notre civilisation ? Comment vivre en autonomie totale ? Quelles seront les véritables victimes en cas d'effondrement ? Après ce spectacle, la survie n'aura plus aucun secret pour vous.

Maison Renard est un projet de ZOE (asbl) en coproduction avec la Compagnie Victor B., le Théâtre Royal de Namur/Centre Dramatique et la COOP asbl.

Avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles/Service du théâtre et le soutien de la Fabrique de Théâtre/Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut, de SMART et du tax shelter du gouvernement fédéral belge.

La représentation sera suivie d'un débat sur la notion d'effondrement : sa pertinence, ses limites et/ou son instrumentalisation. Une réflexion amenée notamment par la dernière étude de l'asbl Barricade (2019) : L'effondrement, parlons-en...

Une soirée organisée en collaboration avec Barricade.

Dans le cadre de la journée d'étude L'effondrement de notre société industrielle, une opportunité pour agir ?

PAF : 7,5€

Réservations indispensables :
reservexation@citemiexroir.be
04 230 70 50

Source : message reçu le 17 avril 10h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;