vendredi 17 mai 2019 à 18h30

Projection/Débat : Antifasciste : révolutionnaire ou rien

Fascisme : Restructuration autoritaire d'un capitalisme en crise. Cette définition nous est offerte par le triptyque brossé par Emilio Gentile dans Qu'est-ce que le fascisme ? Histoire et interprétation : « l'essence totalitaire du fascisme » est articulée autour de ses trois dimensions constitutives : l'organisation (mouvement de masse où prévalent des jeunes organisés en parti milice et fondant son identité sur le sens de la camaraderie et une volonté de destruction de la démocratie parlementaire), la culture (mythique, identitaire et excluante, anti-égalitaire et hiérarchique) et les institutions (appareil policier, parti unique, symbiose entre le parti et l'État, corporatisme économique, esprit impérialiste) ». C'est une base solide pour expliciter le combat antifasciste.

A l'heure où l'Europe se revêt d'un brun d'un ancien temps pas encore vraiment disparu. A l'heure ou des migrants sont chassés par des membres de Génération Identitaire dans les Alpes, à l'heure où des femmes voilées sont agressées dans la rue, à l'heure ou des synagogues sont couvertes de tags antisémites, à l'heure où les États enfilent leurs habits autoritaires en réponse à des aspirations de justice sociale, l'heure n'est plus aux grands discours mais à l'action. Dans le documentaire "Antifasciste : révolutionnaire ou rien", Guillaume Deloison fait le lien entre restructuration du capitalisme et fascisme, ou comment les fascistes récupèrent la souffrance, la douleur et les frustrations des gens pour les amener vers la haine, l'exclusion, la hiérarchisation, et à terme, pour laisser tranquille le capital qui pointe du doigt des ennemis afin de pouvoir survivre à ses nombreuses crises…

18:00 : Ouverture
18:30 : Repas
20:00 : Projection
20:45 : Débat + Échanges
21:45 : Bar + Musique

Pas besoin de réserver, c'est comme à la maison !

Source : message reçu le 14 mai 11h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;