vendredi 11 octobre 2019 à 9h30

Conférences Trois dialogues pour des solidarités renforcées

  • Liberté, égalité, solidarité
  • Exister, résister, désobéir, inventer pour progresser
  • La mobilisation solidaire : un idéal citoyen

Avec Isabelle Boni-Claverie, Tania De Montaigne, Pascal Chabot, Edouard Delruelle, Jean Leclercq, Adriana Costa Santos, Christine Mahy, Paul Jorion et Arnaud Zacharie.

Le mouvement laïque belge a progressé constamment dans la recherche d'une société plus juste au fil des luttes qu'il a menées tout au long du XXe siècle : des luttes pour l'enseignement officiel, le progrès social, le suffrage universel, le droit des hommes et des femmes à disposer d'eux-mêmes, la citoyenneté et la défense des droits humains.

Ainsi la devise de la laïcité a entre autres pris la forme de « Liberté, égalité, solidarité ». Solidarité plutôt que fraternité car, si cette dernière est fondamentale, le mouvement laïque lui préfère la solidarité que nous pourrions résumer par une « fraternité active ». Cet idéal où chacun s'engage les uns à côté des autres afin de veiller à ce que toutes et tous bénéficient des mêmes droits.

Mais pour faire preuve de progrès, la société a besoin d'acteurs et d'actrices pour défendre ce projet. Qu'est-ce que cela veut dire d'exister aujourd'hui ? Quelles résistances peuvent être construites ? Des 343 salopes de 1971 aux hébergeurs de migrants, la désobéissance n'est-elle pas une évidence face aux forces conservatrices ?

Lors de cette matinée, les personnes intervenantes éclaireront les enjeux de la laïcité au regard des défis citoyens et démocratiques contemporains.

Dans le cadre de « 50 ans de laïcité ».

Gratuit sur réservation.

Réservation :
04 230 70 50
reservexation@citemiexroir.be

Source : message reçu le 16 juillet 15h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;