jeudi 24 octobre 2019 à 12h

Festival Antifasciste

Festival Antifasciste

Au Hangar, le jeudi 24 octobre dès 12h. Prix libre.

Début de journée de midi à 16h :
Différents ateliers, des stands militants, de la boxe populaire, de la sérigraphie, vente de livre. + Plein d'autres surprises.

Vers 16h Rencontre scénique :
Rencontre scénique "Extrême/Malecane méthodes & anticorps".
Cette rencontre scénique est à l'initiative de Paola Pisciottano et avec la présence de Maddalena Gretel Cammeli (anthropologue ayant étudié le phénomène du néofascisme, en particulier celui de la "Casa Pound")

Vers 18h Table ronde & papotage sur les extrêmes-droites européennes :

Avec l'intervention de :
(FR) Ugo Palheta : Sociologue et auteur de "La possibilité du fascisme"
(IT) Paola Pisciottano et Maddalena Gretel Cammeli : La première est metteure en scène et la seconde est anthropologue et autrice de "Fascistes du troisième millénaire".
(GR) Eva Betavatzi : Membre du Comité pour l'annulation des dettes illégitimes (CADTM) et active au sein de mouvements en solidarité avec la Grèce.
(BE) Jeroen JJ Van : activiste, anarchiste, syndicaliste et antifasciste flamand.

En soirée : Concerts !
Stefk
(anarcho-folk) : Musicien de rue, Stefk crache ses révoltes depuis quelques années sur les pavés de la Cité Ardente. En concert, il propose des chansons plus personnelles où la tendresse se mêle aux élans de liberté, tout en gardant une solide dose d'énervement contre tous les pouvoirs.

Marbre (Rap, Slam, Spoken word) : Marbre est un projet multidisciplinaire créé par les deux slameurs liégeois REQ et Josh SPRZ. Ces deux acharnés de la rime ont décidé de fusionner leurs univers sous le nom de « marbre », cette roche métamorphique se
formant grâce à des facteurs tels que la pression et la température. Le choix de cette métaphore comme nom de groupe réside dans la multidisciplinarité des performances : slam, rap et spoken word. Des mots grattés sous le coup de la pression jusqu'à enflammer la scène. Ce duo promet de délivrer des sensations aussi subtiles qu'intenses!

Mangouste (Rap red and black)
Que ce soit avec Libertas Gentes ou tout seul, Mangouste nous propose un rap conscient, engagé et sans-concession dans le plus pur style old school du hip-hop. Sa plume est à la fois sociale, antifasciste et prolétaire. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que plus les années passent, plus elle s'acère ! Avec déjà deux albums, décidément le prolétaire prod n'est pas près de prendre sa retraite.

Source : https://liege-antifascisme.be/
Source : message reçu le 4 octobre 12h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs

Réagir

Vous pourriez avoir envie de réagir pour

  • indiquer une erreur ou un changement ;
  • signaler que, selon votre interprétation de la charte, cet évènement ne devrait pas figurer sur Démosphère ;
  • proposer un partage de voiture via la diffusion d'une annonce de covoiturage-libre.fr vers ce rendez-vous ;